Jean Pierre Gailledreau nommé officier de l'ordre des Arts et des Lettres.


Le Ministère de la Culture et de la Communication, représenté par l'ancienne ministre Aurélie Filippétti, vient de nommer
 Jean Pierre Gailledreau Officier de l'ordre des Arts et des Lettres, récompensant ainsi sa contribution et son engagement
 au service de la culture de notre pays.

------------------

La biographie de Jean Pierre Gailledreau par J.F. Mariotti.

Natif de Cognac, Jean-Pierre Gailledreau est issu d'un milieu modeste. Son itinéraire scolaire passera  par l'apprentissage. Entré très tôt dans la vie active, il est exempté du Service National en qualité de soutient de famille. Marié et père de 5 enfants, Jean-Pierre Gailledreau a exercé principalement la profession de tourneur dans l'entreprise Hennessy.
Son sens de l'engagement le poussera sur la voie du syndicalisme. Délégué syndical de son entreprise, il participe à la gestion du comité d'entreprise de cette dernière. Sur le plan social, Jean-Pierre Gailledreau sera aussi volontaire pour exercer des fonctions de conseiller municipal durant deux législatures.
Son implication dans le tissu social régional est forte. Membre de plusieurs associations sportives, il a exercé des fonctions d'encadrement sportif, notamment auprès de la jeunesse.

C'est dans le domaine culturel que l’implication de Jean-Pierre Gailledreau a été la plus significative.
Passionné par le patrimoine et la plongée sous-marine, il s'est investi très tôt dans l'archéologie subaquatique. Il est un des premiers plongeurs «    loisirs» régionaux à collaborer avec les chercheurs institutionnels, ce dès 1970. Il est le seul plongeur loisir, bénévole, à avoir sollicité annuellement des autorisations de prospection inventaire subaquatique depuis sa première opération en tant que responsable en 1978. Cette volonté affichée de collaborer avec les services du ministère de la culture,  pour mener des recherches subaquatiques, doit être soulignée car elle était extrêmement rare à la naissance de cette activité dans le milieu des plongeurs loisirs.

Dans ce cadre, Jean-Pierre Gailledreau a été responsable de plus de 40 opérations de prospections, sondages ou fouilles subaquatiques. Il a collaboré dans un premier temps avec le CNRAS d’Annecy, puis avec le SRA Poitou-Charentes, quand un poste de responsable de la recherche subaquatique fût crée en 1992 dans cette région.

Jean-Pierre Gailledreau est l'inventeur de plus de 88 sites immergés, enrichissant ainsi la base Patriarche, outil indispensable à la gestion de l'archéologie préventive notamment.

De nombreux sites découverts par Jean-Pierre Gailledreau, ont été étudiés par des chercheurs institutionnels: on peut citer par exemple l'épave d'Orlac qui est constitue une référence  nationale en archéologie fluviale et en architecture navale.
Inventeur de ces sites, Jean-Pierre Gailledreau participe d'autre part à leur étude en intégrant les équipes de fouilles. Son assiduité (il sera présent à toutes les campagnes de fouilles de l'épave de Port Berteau dirigée par E. Rieth du CNRS) et son ouverture d'esprit lui permettront d'acquérir une culture archéologique certaine. Il obtiendra le brevet de plongeur professionnel en archéologie, par le biais d'une VAE (certificat d'aptitude à l'hyperbarie Classe I mention B)

Responsable d'opération depuis 1978, il fédère autour de lui une équipe de bénévoles, sans cesse renouvelée, qui lui permettra de travailler sur le fleuve Charente dans les deux départements: Charente et Charente-Maritime.

Jean-Pierre Gailledreau a d'autre part mis en place un chantier école sur le site de Saint-Simon depuis une dizaine d'année. Ce chantier accueille des étudiants en archéologie et constitue un des rares chantiers écoles ouverts en milieu fluvial.

Dans le monde associatif archéologique, Jean-Pierre Gailledreau est connu et apprécié. Il est membre de  la Société d'Archéologie et d'Histoire de la Charente-Maritime, de l'Association des Archéologues de Poitou-Charentes et de l'association Saint-Simon Village Gabarrier. Il a exercé, au sein de ces trois associations, des responsabilités de bureau. Il a noué des liens de collaboration avec les principaux chercheurs régionaux (J. Gomez de Soto, C. Burnez) et  a participé en qualité de quo-auteur à la rédaction d'articles ou de publications.
Jean-Pierre Gailledreau est également membre fondateur de la toute nouvelle Association pour la Recherche et l’Étude du Patrimoine Maritime et Fluvial.

L'engagement privé très fort de Jean-Pierre Gailledreau se traduit également par la volonté affirmée de  valoriser et de faire partager au public cette passion pour le patrimoine immergé, à travers des conférences ou des expositions.


-----------------------

        
                                  

Jean Pierre Gailledreau en compagnie de Jean Francois Mariotti lors de la remise de la décoration.









 




--------------------------------------------------

Copyright © : Toute utilisation de photos ou de texte ne pourra se faire sans l'autorisation écrite de l'auteur ©.


Contact :  arepmaref@gmail.com  ou Vincent LEBARON au 06 11 10 09 25


 Dernière modification : Décembre 2014